27 mai 2020 Par Non

Cidrerie la Malvoisine

 

Une histoire familiale
Chez les Réty, le cidre au même titre que les crêpes du samedi midi, c’est une histoire qui se transmet.
C’est pourquoi en 2019, Alain a décidé de faire une reconversion professionnelle et de se lancer dans l’élaboration de cidre, de jus de pommes et de vinaigre. Et évidement en BIO !
Une réhabilitation
La transformation en cave d’un bâtiment familial, construit en 1905, a été une étape clé du projet. Alain a également à coeur d’entretenir ses vergers, composés d’anciennes variétés locales plantées entre 1960 et 1980. Il souhaite retrouver des variétés anciennes du terroir Breton et les planter proches de la cidrerie. Toutes les pommes sont récoltées dans un rayon de 30 km autour de la cidrerie, pour assurer une production suffisante de pommes tous les ans. Cela permet également de limiter l’impact carbone !
Une équipe du tonnerre
Être bien entouré est essentiel : famille, amis et professionnels accompagnent le projet. Alain Réty s’est notamment rapproché de Mathieu Havard, oenologue à la Chambre d’Agriculture de Bretagne, qui lui a partagé ses connaissances sur les techniques de fabrication et les variétés des pommes. L’objectif est de créer de meilleurs assemblages pour un cidre, un jus de pommes et un vinaigre de qualité.